Travail en français

Accueil

Ldf.jpeg

- Histoires
- Poèmes


M. BULT Piet/er (1946 -), qui vivait alors à Nijeberkoop (Nl/Frl), a environ 2000 -dis mais- dernière de 2012, bien utilisé pour la langue Stellingwerfs. Stellingwerfs est un dialecte de Bas-Saxon utilisé dans pratiquement tous de l'est à les Pays-Bas. Il est avéré - tout comme son frère aîné Oene (30-08-1928 - 16-12-2002) - cependant pas 'disciple' qui voulait rejoindre sur la base de «Institute de language Stellingwerfs, mais semblait se sauver très bien. Avec Frank de Vries, puis de Blesdijke, Piet/er a le drapeau de cette cible étant destinée le fondation Stellingwarfs Eigen, d'une manière révolutionnaire et dans un temps très court traduit la complète 'Biebel in et Stellingwarfs'. Il a traduit une grande variété d'autres œuvres anciennes comprennent Die Winterreise de Wilhelm Müller, Marialegend Beatrice et Sans famille d'Hector Malot. Grâce à ses connaissances mondiales Piet/er est un invité bienvenu et fréquent (parleur).

De ses poèmes et nouvelles a été en 2006 comprennent des travaux sur le barrage âgé de 75 ans, il y a des histoires publiées dans toutes sortes d'anthologies et de travaux publiés exposés dans plusieurs journaux et magazines. Avec Henk de Vries à Noordwolde Piet/er pris au fil des ans des programmes de radio, en particulier pour Radio Weststellingwerf Centraal. Enfin vous êtes venu Piet/ers écrits sont régulièrement envoyés aux sections de bâtons au-dessus du Leeuwarder Courant, mais il participait également à la Locomotie nationale, le magazine indépendant du bureau scientifique du OSF (Groupe des États Indépendant). Pour la magazine de fédération nationale de pétanque, le NJBB (Fédération Jeu de Boules Néerlandais) Piet/er été là depuis plusieurs années collaborateur de rédaction. Un esbroufeur pour qui (comme son frère Oene) l'Stellingwerven en fait un peu trop petite et trop étroite au toucher.

Depuis deux divorces et quelques crises cardiaque en 2014 et 2015, Piet/er vit dans le département de la Vienne (86), en France.

(Un peu de moi-même et un peu de traducteur Google.)